2070735346Quatrième de couverture :

J'ai porté dix ans le voile. C'était le voile ou la mort. Je sais de quoi je parle

~-~-~-~-~

Je suis assez mitigée après la lecture de cet ouvrage, tant de haine ressort de ce livre. Je ne peux pas être objective face à un livre qui parle du port du voile, vivant dans un pays démocratique, je n'ai jamais eu à subir ce port obligatoire, je ne peux donc pas comprendre qu'on puisse l'imposer sous le couvert de la religion aux femmes, ni comment on peut se voiler soit-même, ce sont des raisons qui m'échappent...

Nous ne sommes pas ici dans un roman ou une nouvelle, il s'agit d'un pamphlet. C'est en règle général un texte assez court (celui-ci fait 46 pages) dans lequel l'auteur nous livre sa vérité, le ton est virulent et violent. Celui-ci ne fait pas exception à la règle, le verbe est acerbe, la plume assassine, il ne reste aucune part de compréhension de l'autre. Comme je l'ai dit précédemment et contrairement à l'auteur qui a porté le voile pendant 10 ans sous la contrainte, je ne peux que m'imaginer ce que fut sa vie à l'époque, cependant bien qu'étant libre de mes choix et assez féministe (je le reconnais) j'envisage tout  fait que l'on puisse porter le voile par conviction et non par obligation. C'est ce qu'on appelle la tolérance. Point de cela dans ces quelques lignes, du dégout envers tant envers ces hommes qui calfeutrent leurs femmes que ces femmes qui se laissent faire...      

Ce livre est à prendre avec des pincettes, il n'est basé que sur "l'expérience" de l'auteur, sa propre façon de voir, cela ne peut être objectif.

Pour reprendre je ne sais plus quel lecteur de ce livre " j'ai ressenti ce livre comme un racisme anti-arabe fondé sur un alibi anti-musulman". Mais je le répète, je suis une femme qui n'a jamais eu a subir cette "humiliation" de n'être qu'une femme, être inférieur à l'homme, je ne suis donc pas objective non plus.

Mieux vaut le lire pour s'en faire une opinion.

Prix : 5,5 €

10540389