voiture_topEn fait, cette note concerne plutôt les belges, je m’exporterais bientôt (peut-être même cet été en Italie) par delà les frontières mais pas avant d’avoir maitrisé les bases… de la conduite automobile, car oui j’apprends à conduire ! Tremblez brave gens !

Vous avez encore le temps car d’après mon guide personnel – ça fait star je trouve – qui se trouve être l’Homme j’ai encore devant moi quelques heures de pratique sur terrain vague, à 10 bornes de toute habitation, à effectuer… A mon avis le fait que j’ai en quelques mois oublié les pédales l’a quelques peu refroidit, le frein et l’accélérateur, une broutille ! D’autant que maintenant je maitrise presque le démarrage sur sol plat, le freinage - un peu sec mais je m’arrête, c’est tout ce qu’on demande, non ? – et la première vitesse, car 20 à l’heure je trouve que c’est déjà amplement suffisant pour tourner en rond dans un champ !
A dire vrai c’est pour faire plaisir à mes parents, mes amis, ma famille, mon Homme – qui surtout me bassinait avec ça – que j’ai commencé à conduire car moi, je vous l’avoue, je vivais très bien sans cela mais il est vrai que quand on habite la brousse, mieux vaut pouvoir se déplacer à 4 roues car si on attend qu’un bus passe on a le temps de lire l’intégrale de l’œuvre Zola !

Avant je vivais en plein centre ville, magasins à 2 pas de chez moi, des bus toutes les 3 minutes, le bonheur ! Mais l’amour m’a ouvert les yeux… heuu qu’est ce que je raconte là… on vit à 15 bornes de la moindre supérette et à 30 du premier H&M, c’est la zone ! J’ai bien essayé de protester avec de très bons arguments comme « si je sais conduire je ne serais plus jamais à la maison le week-end, tu te sentiras peut-être très seul » ou « on sera dans le rouge plus souvent car avec la voiture je peux aller chez Ikea tous les jours si j’veux » mais il est resté intraitable, j’ai même la nette impression que ces pseudo points négatifs n’ont fait que de renforcer son idée comme quoi je devais ab-so-lu-ment apprendre à conduire car plus de corvée courses le samedi matin alors que c’est bourré de monde, plus de promenade des heures durant chez Ikea, plus de shopping pour faire plaisir, rien, il pourrait enfin avoir l’activité dont il rêve depuis 2 ans maintenant : rester à la maison un week-end à se reposer sans qu’une emmerdeuse – moi en l’occurrence – ne viennent le saouler pour aller se balader !

En tout cas je remarque une chose, quand vous n’avez pas le permis on vous agresse pour savoir pourquoi vous ne l’avez pas encore passé et quand vous êtes en train de le passer on vous assaille de blagues même pas marrantes et ressorties mille fois comme quoi vous avez de grande chance d’être un danger en puissance sur les routes… faudrait savoir à la fin ce que le monde veut !!

Et pour vous ça s’est passé comment votre apprentissage, vous êtes des as du volant en puissance ou ça a été aussi « pénible » que moi ? :)