colere

Je me suis laissée un peu emportée lors de l'écriture du message d'aujourd'hui (j'ai 2 pages A4 écrit en mini dans word!) alors je vais le faire paraitre en 2 fois histoire de ne pas vous faire piquer du nez dès 10h du mat' sur votre clavier (mais oui je sais que vous bossez d'arrache-pied au boulot!), mais consolez-vous je vais pile m'arrêter où y'a un max d'intrigues comme dans les feux de l'amour mouahahahaha (ps: c'est un rire sadique au cas où :)

Y’a des matins où rien ne va… Où j’arrive quand même à être méga à la bourre alors que j’ai exactement 1h30 pour faire 3 grandes choses : me lever, m’apprêter et manger.

Ce matin faisait partie d’un de ces matins qui vous mettent sacrément en rogne à peine le pied posé sur le parquet. Le réveil qui sonne la première fois à 7h35 à la place de 7 heures… Comment je l’ai pas entendu buzzer toutes les 5 minutes depuis 7 h ? C’est dare-dare que je quitte ma couette enveloppée de flanelle super épaisse et chaude pour avoir limite un choc thermique avec la température extérieure… dans un souci purement d’économie et de bon sens j’avais décidé la veille au soir de couper les chauffages dans la chambre, dès fois je m’épate, juste 2 points avait échappé à mon jugement, c’est l’hiver et la chambre est aux ¾ mal isolée (on est en travaux !), bref il fait aussi chaud que dehors, c’est dire !

J’enfile un jogging et mon gros peignoir en pilou pour arriver péniblement jusqu’à la salle de bain, un chemin de croix de 4 mètres au moins ! Arrivée là je me barricade et j’allume à fond le chauffage électrique, ahhhhh. C’est là que mon chien, que j’adore soit dit en passant, d’un coup de patte fait s’ouvrir la porte en grand (un courant d'air glacé arrive avec lui) et vient s’affaler devant le chauffage d’appoint qui, il y a 3 minutes me procurait encore tellement de bien, pour me voler tout le chaud !! Les ¾ des gens normaux auraient virer le chien, surtout que c’est pas un molosse mais juste un teckel nain de 25 cm de haut (même pas peur !), mais je suis d’humeur pas trop maussade encore alors vu qu’elle n’a pas une couette en duvet de canard comme moi mais juste une couverture polaire pour dormir (véridique !) je m’efface… pour sauter à pieds joints sous la douche presque brûlante re-aahhhh :)

Là j’ai l’idée lumineuse (surtout qu’il est quasi 8h moins le quart déjà !) de tester le tout dernier masque pour cheveux que j’ai acheté, un truc thermo-chauffant, en lisant à moitié le mode d’emploi, matin oblige, je vois qu’il ne faut laisser agir que 30 secondes, en fait dès que c’est chaud on retire pour faire simple. Chaud, voilà un mot qui me plait vachement ce matin, hop j’applique, à part avoir les mains brulantes (c’est pas rien de le dire) y’a rien qui se passe, sauf que j’ai les mains rouges… je rince furieusement, les cheveux sont secs en plus maintenant (comble du bonheur !), j’applique mon masque pour cheveux Eslève fétiche, temps de pose 2 minutes…   je rage d’avoir perdu au bas mot 4 minutes dans mon temps si précieux.

Bref je sors, trempée, l’air censé être chaud du radiateur qui arrive péniblement jusqu’à moi (à cause du chien, suivez un peu !!) est glacé ! C’est le jour, c’est le jour !!! Bref, je m’essuie ultra-rapidos, je cours dans la chambre voisine m’habiller, heureusement j’avais eu une grande idée hier soir, peut-être le pressentiment que cette journée serait pourrie, j’avais préparé mes fringues ! Ouf. Retour à la salle de bain, où je me rends compte que j’ai totalement oublié de me laver le visage. Se laver le visage sous la douche, no prob, mais toute habillée pour moi ça relève de l’exploit, avec le bol que j’avais ce matin je m’en suis mis plein le pull, et comme c’est un démaquillant bien épais qui se rince à l’eau ça tâche, of course ! En voulant laver j’étale plus que je n’enlève, direction la chambre où je mets 6 bonnes minutes à trouver un autre pull qui s’accorderait avec ma tenue, quelle idée d’avoir tant de fringues aussi !

Re-direction la salle de bain (perte estimée depuis le lever : 880 calories!) où je dois encore appliquer ma crème hydratante, me maquiller, me sécher les cheveux… et seulement 20 minutes de temps selon la clepsydre passe-partout* ! Mon flacon pompe de crème hydratante refuse de coopérer pour me donner ma dose quotidienne d’hydratation (Vichy entre parenthèse, si vous avez le truc, merci de me le faire partager), après 1 minute de pompage (j’exagère à peine !) arrive une noquette de crème, juste assez pour la moitié du visage, on pompe toujours, un énoooorme giclée atterrit sur le miroir juste en face, au prix où je paie ce mini flacon j’enrage littéralement, mais bon à la guerre comme à la guerre on récupère ce qui est sur le miroir :) Le sèche-cheveux me prend 3 minutes et encore, vu que je me suis faite rasée dernièrement par ma coiffeuse, une bonne chose pour une fois, maintenant le maquillage, fond de teint, poudre, fard à paupières, blush (ben oui la totale en plus) et mascaraaaaaa punaise voilà que surgit dans la salle de bain, au moment où je m’y attendais le moins...

La suite aux alentours de 16 heures...

* Référence à Fort Boyard voyons… Comment ça y’a moi qui regarde ??   :)